Etre informé(e) des nouveautés par mail

dimanche 18 mars 2012

Ecrire à deux

         
Ecrire à deux écrire à deux écrire à deux Ecrire à deux écrire à deux écrire à deux écrire à deux écrire

          Ça peut être effrayant parfois d'écrire à deux. Il faut accepter que les dés ne soient plus uniquement entre nos mains. Laisser l'autre écrire une partie de notre histoire, c'est ne plus pouvoir la maîtriser. C'est prendre le risque de lire des évènements que nous n'avions pas prévus, d'être confronté à de nouveaux personnages qui nous déstabilisent et qui viennent rendre bancal le projet initial du roman. Ecrire à deux, c'est laisser la place à l'inconnu que peut représenter l'autre. C'est glisser dans nos brouillons assez d'espaces vierges dans lesquels se glisseront surement quelques surprises. Quelles soient agréables ou non.

           Mais face à ces mauvaises surprises, ces éléments perturbateurs jusque là inconnus, deux esprits. Deux âmes qui, face à un obstacle commun, ont deux fois plus d'idées et de force pour le contourner que n'en a l'écrivain solitaire.

          Ça peut être doux aussi parfois d'écrire à deux. Inventer de nouveaux mots, détourner des proverbes, construire un champs lexical en commun. Ecrire à deux c'est découvrir le dictionnaire de l'autre. C'est aussi mettre au même diapason deux syntaxes différentes et exploiter des tournures de phrases qui se complètent.

          Ecrire à deux, c'est voir quatre mains qui s'activent à préserver la beauté d'une histoire. Chacune y apporte des lettres, des nuances. Les encres des deux complices peuvent alors se mêler en une gamme immense de couleurs variées qui apporteront de nouvelles atmosphères à leur histoire.

         Ecrire à deux. Fusion de deux univers pour création d'un compte de fées commun.

Ecrire à deux écrire à deux écrire à deux Ecrire à deux écrire à deux écrire à deux écrire à deux écrire
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Encore un petit texte tout simple, mais tellement vrai !! L'écriture me manque... et encore plus après t'avoir lue, car c'est tellement beau d'écrire ! A 4 mains, je n'ai pas essayé encore, faute de partenaire d'écriture sous la main sûrement ^^

    RépondreSupprimer
  2. Il me tarde l'écriture d'un chapitre nouveau... Empli de surprises et de rebondissements... Même si de fréquents changements de sujet sont indubitables, la spontanéité et l'imprévisibilité du chapitre à venir restent seules Souveraines.

    RépondreSupprimer

La recette pour me laisser un commentaire:

1) Ecrivez votre commentaire dans le formulaire de saisie ci-dessus

2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire (ca me permet de vous retrouver plus facilement)
Sinon, vous pouvez saisir votre pseudo par Nom/URL

3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse (je suis bavarde, et j'aurai certainement envie d'échanger avec vous)

4) Cliquer sur Publier enfin.



Voilà : c'est fait. Un commentaire réussit qui fait plaisir à sa destinataire. Merci!